ven 05 avril . 20h

Frustration

+ Mary Bell
Présenté par La Cartonnerie
#Rock
AdhérentUnique
15€
RéduitPrévente
18€
PleinPrévente / sur place
20€/24€

Offre adhérent·e·s : 1=2, une place achetée = 1 place offerte (dans la limite des places disponibles)

Réserver
FRUSTRATION

Historiquement liés à la montée en puissance de Born Bad Records, dont ils furent la toute première sortie, les membres de FRUSTRATION font figure de grands frères bienveillants de toute la scène indé française.
Si l’excitation qui entourait le retour du garage commence à s’essouffler à force de copulation du genre avec lui-même, l’excitation est toujours là, comme au premier jour, à l’heure d’écouter « Empires Of Shame », le troisième album de Frustration. Après avoir concassé des montagnes entières sur « Relax » et défriché pleins de continents de forêts vierges avec « Uncivilised », le quintet se propose de terraformer Mars par projection d’énormes morceaux de banquise, avec cet opus qui se présente, dans un premier temps, comme un retour au froid et à l’antipathie – celle des punks à costumes douteux qui prenaient des noms de capitale polonaise.
Frustration est un lion d’âge adulte qui n’a pas du tout l’intention de finir en descente de lit, et de subir les injures du pot de chambre. Il paraît que des roquets dont tout le glapissement ne porte que par la grâce de l’amplificateur médiatique, et qu’on désarmerait tout à fait en leur ôtant leur MacBook, continuent de parler du bon temps d’avant.




MARY BELL

MARY BELL est un cri de riot grrrl dans la nuit, faisant fuir ses ennemis et rassemblant ses fidèles, autour de chants aussi énervés que mystiques. Livrant des textes introspectifs et féministes, qui n’ont de cesse d’exprimer les injustices et violences que nous ne connaissons que trop bien. Leur musique, leur lives, sont l’exutoire de nos colères, questionnements et frustrations à toustes. Iels nous rappellent que nous sommes puissant-es et qu’on en a rien à foutre, au cas où on l’oublierait. Leur nom, fait référence à la jeune britannique Mary Bell, qui, dans les années 60 après avoir été victime de violences et d’abus, fut coupable du meurtre de 2 jeunes garçons. Iels sont notre part d’ombre vécu ou subi exprimée en musique. Pas le temps de niaiser, MARY BELL, c’est toute l’énergie du mouvement riot grrrl et de nos groupes punk/ hardcore/ grunge 80,90 préférés en un et en mieux <3




Cet événement vous est proposé avec le soutien de France 3 Champagne-Ardenne, L’Hebdo du Vendredi, France Bleu, Les Musicovores, Radio Primitive et RJR.