mer 07 décembre . 20H

JEANNE ADDED

+ THOMAS SCHMAHL
Présenté par La Cartonnerie & WART
#Chanson
AdhérentUnique
24€
RéduitPrévente
27€
PleinPrévente / sur place
29€ / 33€
Réserver
JEANNE ADDED

Jeanne Added n’a pas besoin de trop en dire pour offrir beaucoup. Il en a toujours été ainsi, dès son premier album Be Sensational, paru en 2015. Depuis, la musicienne française l’a défendu longuement sur scène, a enregistré un second album, Radiate, prouvant que le coup de coeur du public se transformait en une histoire d’amour pérenne. Puis elle est repartie en tournée et a habité un court-métrage, Air, où elle chantait en français pour la première fois.

C’est donc naturellement qu’on l’entend à nouveau ici en français : sa poésie à la fois intime et politique se distille dans les sillons de By Your Side. Parce que Jeanne goûte volontiers aux contrastes, la légendaire boîte à rythmes Linn LM-1 utilisée par Prince est convoquée sur l’album, également mué par l’admiration portée au songwriting de Joni Mitchell et au jazz de Keith Jarrett, période « live at Blue Note », où il cultivait « une essence, des chansons
comme concentrées, nécessaires. »

By your Side a commencé à émerger lors du premier confinement, au printemps 2020. Ce troisième album a nécessité une année d’écriture, et fidèle à ses habitudes, Jeanne a pré-produit seule ses chansons avant d’enregistrer aux studios Ferber, avec Renaud Letang, à l’automne 2021. Durant huit semaines, ils forment un binôme perfectionniste et animé de la même volonté, pour ce « travail passionnant » de co-réalisation. « J’ai creusé la terre avec mes mains pour les atteindre, explique Jeanne. D’abord seule puis avec Renaud. La même pugnacité, le même entêtement à trouver le juste moment, la juste hauteur, la juste intensité. »

Depuis Air, elle désirait plus de souplesse, d’« élasticité », précise-t-elle. Ce qui s’entend dans les 12 pistes de l’album. On vibre sur des ballades telles Hey Boy (attention, refrain addictif) et Leon. On se met en mouvement sur le funky Play Again, les démonstrations clubbing d’Only Truth ou le lancinant Relax : « La danse apparaît toujours, même au tempo le plus lent. Et les mélodies te prennent par la main, ne te lâchent pas. ». Le tempo dépouillé d’Another Place nous aide à mieux respirer, les nappes synthétiques de Tree Song nous emportent vers des territoires house music. « Réchauffée rassasiée bientôt de ton feu de joie », y scande Jeanne. Dans By Your Side, la pop est tribale, sensuelle, aérienne, comme sur Antidote ou Don’t Need to Belong. Il y a aussi l’inaugural (et majestueux) It’s a Lie, le bouleversant Au Revoir, et enfin la mélopée quasi gospel de By Your Side, qui clôt cet écrin enveloppant, mi organique, mi synthétique.

L’harmonie – dans tous les sens du terme – compte. Le juste équilibre entre la maîtrise et la lâcher prise. Jeanne Added a toujours chanté l’amour, l’être ensemble, la rupture aussi. By Your Side ne fait pas exception à la règle. Mais elle n’est plus tout à fait la même. Ou plutôt, elle est plus que jamais elle-même. Face au mensonge ambiant, la vérité : le mot « truth » se fait entendre à chaque titre. « Si je ne peux pas être entièrement moi-même avec les gens, il n’y a pas de relation envisageable », confie-t-elle. Si By Your Side raconte l’envol, la légèreté, il réinvente l’ancrage existentiel de son autrice tout en revenant à ses sources : le jazz et le classique jadis étudiés au Conservatoire de Reims puis de Paris. By Your Side se révèle un espace-temps rassérénant, ce que raconte le son, minimal, sans enrobage, et la voix de Jeanne, « baromètre » de notre état psychologique : « Entre les notes, lovée au milieu des fréquences et des rythmes, dans chaque inflexion de la voix, je donne tout. »

Cette voix de plus en plus intense, medium d’émotions, épouse une écriture d’une sincérité immédiate. Entre terre nourricière et ciel poétique, Jeanne Added, elle, intègre le cœur de notre monde, l’habitant avec une musique aussi généreuse que pudique. Précieuse, tel un diamant brut.




THOMAS SCHMAHL



Cet événement vous est proposé avec le soutien de France 3 Champagne-Ardenne, L’Hebdo du Vendredi, France Bleu, Les Musicovores, Radio Primitive et RJR.